Pourquoi votre demande de restructuration de prêt peut-elle être refusée ?

Bien que le rachat de crédit soit une mesure de plus en plus adoptée par les Français et qu’il soit de premier abord, facile d’accès, un dossier de demande de rachat d’emprunt peut faire l’objet d’un refus s’il ne respecte pas certaines normes et certains critères établis par les établissements financiers.

Il existe 6 critères d’acceptation du dossier de regroupement de dettes

Pourquoi votre demande de restructuration de prêt peut-elle être refusée ?

Les critères de situation du débiteur selon lequel il doit être majeur, dispensé d’une certaine incapacité de droits civiques. Il est exclu dans le cas où il est en pleine instance de divorce, s’il a un statut d’entreprise, s’il est un emprunteur étranger.

Les critères de solvabilité supposent que l’emprunteur doit obligatoirement justifier d’un emploi stable, demander pas plus de 35 % de ses rétributions mensuels.

Les critères d’âge fixent des âges limites pour la souscription d’une opération de rachat de crédit. La limite d’âge est de 80 ans pour un regroupement de prêts à la consommation et de 90 ans pour le rachat de dettes hypothécaires. Aucun mineur ne peut se voir accorder une opération de rachat de prêt.

Les critères de garantie selon lesquels l’emprunteur doit disposer de biens immobiliers ou non lui appartenant pour servir de garantie de remboursement à l’organisme bancaire. Le dossier de demande de rachat de crédit peut être refusé si cette garantie n’existe pas ou si elle porte sur des biens inachevés ou des biens à des fins professionnelles.

Les critères d’antécédents de paiement selon lequel l’emprunteur est exclu s’il est propriétaire fiché  FICP, s’il est fiché interdits bancaires…Le dossier de rachat de crédit ne peut être accepté que dans le cas où il a souscrit une opération de rachat de prêt il y a un an et n’a pas fait l’objet d’un fichage quelconque au cours de ce premier rachat.

Les critères de l’objet du financement précisent que le rachat de prêt n’est accepté que si l’objet du financement ne concerne essentiellement que l’achat d’un terrain ainsi que les emprunts pris en charge par une assurance.

Quel est le meilleur organisme de rachat de crédit ?

Il n’est pas possible de vous dire lequel est le meilleur. En effet chaque situation amenant un particulier à faire une demande de rachat crédit est différente et donc le rachat de crédit qui sera proposé le sera aussi puisqu’il tiendra compte de nombreux facteurs et de vos souhaits.
La seule solution pour connaitre le meilleur organisme de rachat de crédit correspondant à votre situation financière est de COMPARER. Découvrez les offres de simulations pour les fonctionnaires de votre rachat de crédit sur les sites internet et comparez les offres que vous recevrez. Faites bien attention aux frais, à la durée, au taux de crédit, à l’assurance proposée, aux pénalités éventuelles de remboursement anticipé…

Un dernier conseil, expliquez bien vos projets et faites part de vos doutes et interrogations à votre interlocuteur, il sera vous conseiller et il faut surtout garder à l’esprit que chaque dossier de rachat de crédit est différent.

Comment regrouper ses crédits ?

Avant de regarder comment vous devez vous y prendre pour regrouper l’ensemble de vos crédits, il est intéressant de voir quels prêts peuvent être concernés dans cette démarche. Si vous avez un crédit immobilier et un crédit à la consommation (ou plusieurs), vous pouvez donc vous renseigner pour obtenir une seule mensualité, qui serait plus basse que d’en cumuler plusieurs. Cela peut vous permettre de vous sortir d’une mauvaise passe financière.

Répondons maintenant à la question suivante : comment fonctionne le regroupement de crédit ? Avant tout, vous devez connaitre votre taux d’endettement. Le taux maximal normalement autorisé est de 33 %. Si vous vous rendez sur le site renommé des Furets, vous pourrez utiliser leur outil en ligne, avant de continuer vos démarches pour le rachat de crédits. Pour cet outil, vous devrez indiquer :

  • le montant de votre salaire mensuel (et du co-emprunteur éventuel)
  • vos charges mensuelles
  • le montant des crédits

Pour la suite, faites une simulation. Rassurez-vous, cela ne vous engage en rien et c’est totalement gratuit. En plus, vous obtiendrez une réponse rapide et très facilement. Vous pouvez même vous y mettre à 22 heures ou un dimanche après-midi, suivant le temps libre que vous avez devant vous. La mise en concurrence sera immédiate et vous n’aurez rien d’autre à faire que de lire avec attention les différents devis reçus.

Une fois que vous aurez retenu une offre, vous pourrez monter le dossier. Cette fois, vous devrez transmettre certains documents. Vous devrez notamment justifier de votre identité, de vos revenus et des crédits en cours. Comme vous le voyez, cela n’a rien de compliqué. N’hésitez donc pas à prendre 5 minutes pour faire la simulation. Ainsi, vous saurez si cela vaut le coup de vous lancer dans la démarche.