Budget : allez vous payer moins ou plus d'impôts ?

  • Suppression de la première tranche d'imposition pour les ménages gagnant moins de 9691 €/an
  • Remplacement de la loi Duflot par la loi Pinel offrant des remises d'impôt pour l'investissement locatif
  • Augmentation de la taxe de séjour pour les hôtels et imposition des places de parking en Île-de-France

Le projet de loi des finances de 2015 a définitivement été adopté par l’Assemblée nationale, jeudi 18 décembre 2014. Certaines mesures vont permettre à certains Français de payer moins d’impôts, tandis que d’autres plus malheureux devront mettre la main à la poche. Propriétaires de parking, camionneurs, ménages aux revenus modestes, voici ce qui vous attend au 1er janvier.

Moins d’impôts si vous gagnez moins de 9691 €/an

La première tranche marginale d’imposition a été supprimée. Désormais seuls les ménages gagnant au moins 9691 € seront imposés. Si les impôts des ménages les plus modestes vont baisser, en revanche d’autres vont devoir contribuer davantage. Ceux dont le revenu fiscal de référence s’établissait à 10 000 € en 2014 étaient alors imposés à 5,5 %. Ceux qui gagneront la même somme en 2015 seront désormais taxés à 14 %. Rien ne change en revanche, ou à peu de choses près, pour les contribuables se trouvant préalablement dans les tranches de 30 % et plus.

Budget : allez vous payer moins ou plus d'impôts ?


Moins d’impôts si vous investissez dans l’immobilier locatif

La loi Duflot est morte, vive la loi Pinel. L’ancienne ministre du logement frondeuse a donc vu son dispositif fiscal remplacé par celui de son successeur. Les ménages souhaitant investir en loi Pinel pourront désormais recevoir 12 % de remise d’impôt s’ils louent pendant 6 ans, 18 % pour louer pendant 9 ans, et 21 % pour 12 ans de mise en location. Mais surtout les locataires en question pourront être leurs ascendants ou descendants, mesure ayant suscité beaucoup de remous sur les bancs de l’Assemblée nationale et du Sénat. Cadeau fiscal maximum : 63 000 € sur 12 ans.

Plus d’impôts si vous avez un hôtel ou si vous y dormez

Le projet de loi des finances 2015 a adopté un amendement du gouvernement, permettant de modifier la taxe de séjour selon la catégorie d’hôtel. Dans la pratique il faut s’attendre à ce que les nuitées soient plus chères en 2015, car très peu échapperont à l’augmentation et les hôteliers vont inévitablement reporter la hausse sur leur clientèle. Les communes seront toutefois libres d’appliquer la mesure ou non, à l’image d’Arles pour laquelle la taxe de séjour passera de 1 € à 1,50 € pour les 3 étoiles.

Plus d’impôts si vous possédez un parking en Île-de-France

À partir de 2015 les places de parking annexées à des locaux à usage public ou privé seront taxées. Le tarif est de 4,22 €/m² à Paris et dans les Hauts-de-Seine, puis de 1,22 €/m² à 2,42 €/m² pour le reste de la région parisienne. Là encore l’application de la mesure est laissée à la commune, mais peu nombreuses sont les entreprises qui espèrent pouvoir y échapper.

Plus d’impôts si vous conduisez un poids lourd

Les chauffeurs routiers vont passer un réveillon amer. Ils ont certes réussi leur combat contre l’écotaxe, mais les députés ont clairement voté une augmentation du prix du gazole. À partir du 1er janvier 2015, les poids-lourds paieront leur carburant 0,04 €/litre de plus, afin de compenser le manque à gagner induit par l’abandon de l’écotaxe.

Plus d’impôt si vous avez une résidence secondaire

En 2015 certaines municipalités auront le droit de relever de 20 % le niveau de la taxe d’habitation sur la résidence secondaire. Il ne s’agit toutefois que de zones géographiques tendues, où l’État considère que les habitations secondaires pourraient servir de résidence principale et désengorger ainsi le marché du logement.

FAQ

Quel est le calculateur d'impôts disponible pour l'année 2023 ?

Le calculateur d'impôts disponible pour l'année 2023 est le logiciel officiel mis en place par l'administration fiscale. Il permet aux contribuables de déterminer le montant de leurs impôts sur le revenu en fonction de leur situation financière et familiale. Ce calculateur tient compte des différentes exonérations, déductions et crédits d'impôt applicables.

Il est essentiel pour remplir sa déclaration de revenus de manière précise et éviter tout risque d'erreur ou de redressement fiscal.

Existe-t-il un calculateur d'impôts pour 2023 spécifique à Genève ?

Oui, il existe un calculateur d'impôts spécifique à Genève pour l'année 2023. Ce outil en ligne permet aux résidents de Genève de estimer le montant de leurs impôts en fonction de leur situation financière et familiale.

Il est souvent mis à disposition par le canton de Genève sur son site internet officiel. Les contribuables peuvent ainsi avoir une idée plus précise des taxes qu'ils devront payer lors de la prochaine année fiscale.

Y a-t-il un outil de calcul des impôts pour 2023 disponible au Québec ?

Il n'est pas encore possible de calculer les impôts de l'année 2023 au Québec car les informations nécessaires ne sont pas encore disponibles. Cependant, des outils comme des simulateurs fiscaux pourront probablement être mis à disposition par Revenu Québec une fois que les renseignements seront dévoilés.

Il est recommandé de vérifier régulièrement le site officiel de Revenu Québec pour obtenir les outils nécessaires à la préparation et au calcul des impôts pour l'année fiscale 2023.

Gaelle Durand
Journaliste sur Actus Banque