Pourquoi les banques en ligne sont-elles moins chères que les banques traditionnelles ?

L’évolution des technologies qui impacte le quotidien de tout un chacun a également modifié nos modes de consommation. Désormais, les services en ligne se trouvent sur le devant de la scène et le marché bancaire suit le rythme, les banques en ligne connaissant un succès fulgurant.

Avec l’augmentation des tarifs de banques traditionnelles, nombreux sont ceux qui commencent à se tourner vers ces nouvelles banques en ligne moins chères et plus pratiques. Mais comment parviennent-elles à proposer des frais aussi bas, et le service est-il vraiment à la hauteur ? On vous explique tout dans cet article.

Pourquoi les banques en ligne sont-elles moins chères que les banques traditionnelles ?

Banque en ligne : un mode fonctionnement innovant

Une banque en ligne est un établissement bancaire qui propose des services à distance sans avoir d’agences physique où vous pourriez vous rendre. Il s’agit donc de banques virtuelles, et toutes les opérations que vous avez besoin de faire se feront soit par internet, soit par téléphone.

Vous pouvez effectuer des virements, demander un chéquier, vérifier votre solde depuis votre ordinateur, votre smartphone ou votre tablette à tout moment et depuis n’importe où. Ces banques à distance sont donc plus pratiques que les banques traditionnelles.

Les démarches d’ouverture de compte bancaire en ligne ont également été simplifiées afin de vous permettre de gagner du temps. Pour ouvrir un compte bancaire en ligne, il vous suffit généralement de :

  • remplir un formulaire en ligne après avoir vérifié votre éligibilité
  • déposer une signature électronique
  • envoyer vos pièces justificatives (papiers d’identité, justificatifs de domicile) à la banque par téléchargement

Si la banque valide votre inscription, vous pourrez demander un carte de crédit et la recevoir directement chez vous par courrier postal. Plus besoin de patienter des heures dans une salle d’attente pour ouvrir votre compte ou voir un conseiller. Cependant, le contact humain garde une place privilégiée puisque les banques en ligne mettent à votre disposition des conseillers experts que vous pouvez contacter par téléphone ou via une messagerie électronique.

Les banques en ligne proposent de nombreux services gratuits

Pour élargir leur clientèle, les banques en ligne misent sur la gratuité de certains de leurs services. Ces établissements financiers peuvent par exemple vous proposer une gestion sans frais de votre compte ou encore une carte VISA ou Mastercard offerte.

Ces banques en ligne vous permettent également d’économiser du temps en mettant à votre disposition tous les documents dont vous pourriez avoir besoin à tout moment qu’il s’agisse de relevés de comptes, de RIB ou du suivi de votre portefeuille. Une visite sur le site de votre banque en ligne ou sur votre appli mobile vous permettra d’imprimer tout ce dont vous aurez besoin.

En outre, la plupart de ces établissements financiers proposent des primes de bienvenue aux nouveaux clients et aux anciens clients qui les ont recommandés. Il s’agit de bonus allant de 80 € à 160 € que vous percevez immédiatement sur votre compte.

Enfin, en plus de votre carte bancaire gratuite, les retraits et les paiements sont généralement exemptés du moindre frais.

A noter que ces néobanques ne sont pas réservés qu’aux particuliers mais proposent aussi des services pour les professionnels, dont en particulier la possibilité d’effectuer des demandes de financement en quelques clics en ligne.

Banque en ligne : des services payants mais très abordables

Chez une banque traditionnelle, vous devrez vous acquitter de frais de tenue de compte, de frais de carte bancaire ainsi que de nombreuses charges annexes pas toujours claires qui peuvent se monter en fin d’année à un total de plusieurs centaines d’euros. A contrario, les banques en ligne ne vous facturent aucun de tous ces frais.

Comparons plus concrètement les frais moyens proposés par les banques traditionnelles et les banques en ligne.

Moyenne des frais bancaires annuels dans les banques traditionnelles :

  • 71,49 € par an pour les clients avec peu de transactions
  • 149,33 € par an pour les clients dans la moyenne
  • 211,6 € par an pour les clients avec beaucoup de transactions

Pour les banques en ligne, la moyenne des frais bancaires est de :

  • 8,47 € par an pour les clients avec peu de transactions (-88%)
  • 35,02 € par an pour les clients dans la moyenne (-77%)
  • 42,23 € par an pour les clients avec beaucoup de transactions (-81%)

Le constat est sans appel : les banques en ligne sont moins chères que les banques traditionnelles.

La digitalisation des services permet de réduire les charges

Comme vous l’avez compris, avec les banques en ligne, toutes les opérations se font par internet. Cette dématérialisation permet de faire des économies substantielles. Puisqu’elles n’ont pas d’agences physiques, ces banques ont beaucoup moins de charges liées à la location ou à l’entretien de locaux, et elles peuvent centraliser leur personnel dans des bâtiments qui ne sont pas en centre ville, ou meme dans des call centers.

Par ailleurs une partie des opérations sont automatisées et c’est le client qui gère essentiellement son compte. Par conséquent le personnel nécessaire à faire tourner la banque est plus réduit que dans les banques de détail traditionnelles.

Les banques en ligne sont-elles là pour durer ?

On peut se poser la question de la pérennité des banques en ligne, en particulier depuis qu’ING a décidé de cesser ses activités de banque en ligne en France.

Il faut bien comprendre que leur modèle économique est un peu différent des banques de détail. En effet elles proposent des services gratuits pour acquérir de nouveaux clients et les fidélisent ensuite grâce à leurs tarifs avantageux. Elles ont en fait pour objectif de devenir la banque privilégiée de leurs clients pour faire des placements immobiliers ou boursiers, des activités qui permettent de percevoir des commissions plus intéressantes que sur des opérations bancaires courantes.

Du fait de leurs tarifs bas, nombreuses sont encore les banques en ligne à afficher un bilan déficitaire de plusieurs millions d’euros. Cette apparente absence de rentabilité n’est néanmoins pas un frein à leur développement, leur objectif premier étant d’acquérir un maximum de clients et ce pari commence à payer : les clients sont de plus en plus nombreux à délaisser les banques traditionnelles au profit des néobanques.