Les néobanques sont-elles adaptées aux professionnels ?

Après avoir offert de nombreux services adaptés aux besoins des particuliers, les néobanques se tournent désormais vers les entreprises. Ces nouvelles banques proposent aujourd’hui une large variété d’offres qu’ils améliorent peu à peu. Si les professionnels profitent largement des services qui leur sont offerts, elles ne sont pas encore totalement satisfaites. Cet article vous parle des avantages et des limites de l’utilisation des néobanques par les professionnels.

Les offres des néobanques et la satisfaction des créateurs d’entreprises

La néobanque fait désormais partie des principaux acteurs du marché des entreprises. Avec leurs nombreux services sur-mesure, elles constituent de véritables concurrentes pour les banques traditionnelles. Depuis quelques années, les chiffres montrent que ces banques traditionnelles ont connu une stagnation au niveau des clients professionnels.

Les néobanques sont-elles adaptées aux professionnels ?

Dans le même temps, de nombreuses néobanque ont connu une évolution remarquable. Il s’agit par exemple de : Qonto, Monabanq ou Boursorama. Il est vrai que ces banques 2.0 proposent des offres semblables à celles des banques traditionnelles. Dans les deux types d’institutions, on retrouve les services tels que :

  • La création d’un compte professionnel
  • L’obtention d’un RIB professionnel et d’une carte bancaire
  • L’accès aux assurances
  • Les services de gestion, etc

Néanmoins, les offres des néobanques sont moins coûteuses, avec des prestations de plus en plus rapides et qualitatives. En effet, elles sont par exemple parfaitement adaptées à des entrepreneurs qui ont de nombreuses formalités juridiques et administratives à remplir. Elles constituent une meilleure alternative que les banques traditionnelles.

Aussi, pendant que les néobanques proposent un tarif d’ouverture de compte de 9 euros par mois, les banques traditionnelles fixent quant à elles le même service de 20 à 40 euros le mois. De plus, ces néobanques proposent aux professionnels de nombreux services gratuits. Par ailleurs, l’ouverture d’un compte dans une néobanque suit un processus rapide. Notez qu’à la différence des banques traditionnelles, les néobanques offrent des services absolument innovants de même qu’un service réactif et accessible.

Les limites des neobanques

Si les néobanques offrent des services très attractifs, elles ne sont pas forcément accessibles à toutes entreprises. Les structures généralement ciblées sont les TPE, les startups et les entreprises indépendantes.

Les alternatives de financement presque inexistantes

La majorité des jeunes entrepreneurs se trouvent dans un besoin de financement. Malheureusement, il existe un nombre très limité de néobanques proposant des options de financement adaptées aux besoins de ces jeunes. Celles qui proposent ces solutions de financement mettent à disposition de leurs clients une plateforme de financement participatif pour une meilleure satisfaction. Vous devez donc parcourir plusieurs néobanques pour savoir celle qui pourrait mieux vous aider.

Un service incomplet

De toute évidence, les banques mobiles constituent une solution pour simplifier la gestion financière et administrative des entreprises. En effet, ces dernières profitent de :

  • Différentes solutions de paiement,
  • Des systèmes très intéressants de comptabilité et de paie,
  • Des services bancaires adaptés aux besoins ou des options pour l’assurance

Cependant, leurs offres sont toujours insuffisantes pour répondre aux besoins de certains types d’entreprises. Par exemple, ces banques mobiles ne permettent d’encaisser des chèques bancaires ou des chèques.

Au vu de tous les avantages proposés par ces nouvelles banques en ligne, elles sont parfaitement adaptées aux besoins des entrepreneurs, startups, etc. Cependant, il reste quelques améliorations à effectuer, car elles ont leurs limites. Vous pouvez avoir recours à une combinaison des deux types de banques (traditionnelles et néobanques). Cela vous permettra de jouir des services complets des acteurs traditionnels et des tarifs exceptionnels des néobanques.