Que faire si mon crédit est refusé à la banque ?

Votre rêve est sur le point de se réaliser et le dernier obstacle à votre projet, c’est la banque. L’accord de votre banquier est bien souvent nécessaire pour l’achat de votre résidence principale ou l’acquisition d’une nouvelle voiture. Comment réagir si votre demande de crédit est refusée ?

Quels sont les recours possibles ? Quels éléments sont pris en compte ? Voici des conseils pour convaincre votre banquier de vous accorder un prêt.

Que faire si mon crédit est refusé à la banque ?

Quels sont les éléments pris en compte pour une demande de crédit ?

Pour un crédit immobilier ou un crédit à la consommation, votre interlocuteur est votre banque ou un spécialiste du crédit en ligne. Il évalue votre profil d’emprunteur et étudie votre dossier dans sa globalité. Votre correspondant cherche à identifier les situations à risques.

Il se base sur les justificatifs fournis comme :

  • Vos 12 derniers bulletins de paie
  • Votre avis d’imposition
  • Vos relevés de comptes bancaires
  • Vos charges

L’organisme de crédit analyse votre situation professionnelle et calcule votre taux d’endettement. Il va également tenir compte de votre apport personnel pour les crédits à long terme. Mais il sera également sensible à la manière dont vous gérez vos finances. Votre objectif est de le rassurer avec des éléments concrets ; les banques traditionnelles avantagent les demandeurs en mesure d’honorer leurs mensualités.

Comprendre les raisons du refus ?

Il faut savoir que les banques sont très méfiantes face des situations à risques. Qu’est-ce qu’une situation risquée ?

Votre contrat de travail

Sont considérés comme profils à risques, les contrats à durée illimité (CDD) ainsi que les emplois en intérim. Malgré des revenus qui peuvent être importants, le banquier juge les ressources financières irrégulières. S’il s’agit d’un prêt immobilier avec une dette longue, ce critère est rédhibitoire.

Les crédits en cours

Vous avez plusieurs crédits en cours ?  Vous êtes souvent en découvert avec des agios ? Vous rencontrez des difficultés à rembourser votre crédit ? Au regard de la banque vous avez le profil d’un mauvais gestionnaire de compte. Le risque de surendettement est flagrant pour le banquier qui refuse d’aggraver votre situation.

L’inscription dans un fichier (FICP, FCC)

Vous êtes fiché auprès d’un établissement bancaire ou à la Banque de France pour incidents de remboursement. L’établissement financier est tenu légalement de vérifier le fichier. Cette démarche vise à protéger les demandeurs contre le surendettement.
Si toutes les conditions fixées par l’établissement prêteur ne sont pas remplies votre prêt sera refusé.

Quels sont les recours possibles ?

Si vous considérez que le refus de prêt est injustifié, vous pouvez contester la décision de l’organisme financier. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour faire valoir vos droits :

  • Demandez l’intervention d’un médiateur de l’Association Française des Sociétés Financières
  • Révisez le montant de l’emprunt à la baisse
  • Vérifiez que tous les justificatifs de revenus et charges ont été correctement pris en compte
  • Faites appel à une autre banque et déposez des demandes sur internet. Vous trouverez une banque avec des conditions moins rigides

Comment bien préparer son dossier de prêt avant de solliciter votre banquier ?

Comme pour n’importe quel examen à l’oral, l’essentiel est la préparation. Votre conseiller financier est sensible à la constitution d’un dossier solide et un argumentaire convaincant. Alors comment séduire la banque et éviter le rejet ? Faut-il chercher des alternatives aux banques classiques ?

Voici quelques règles d’or pour obtenir un accord de prêt auprès de votre banque :

  • Adaptez le montant de votre prêt à vos ressources et capacité d’emprunt. Il existe plusieurs sites en ligne pour simuler votre taux d’endettement
  • Anticipez et épargnez pour constituer un apport personnel. Votre bonne gestion financière est une preuve de votre engagement et votre crédibilité
  • Un relevé bancaire sans incidents sur l’année, ni frais financiers pour découvert finira de convaincre l’établissement financier
  • Faites appels aux services d’un courtier en crédit immobilier, fin négociateur qui vous représente auprès de la banque
  • Pour un achat immobilier, étudiez les aides possibles octroyées par l’état et votre employeur
  • Comparez les taux de crédits des banques en lignes pour connaitre les tendances du marché
  • Demandez à un membre de votre famille ou un ami de se porter garant
  • Si vous êtes en contrat à durée limitée (CDD), demandez à votre employeur de passer en illimitée, c’est un argument de stabilité
  • Faites marcher la concurrence et déposez des demandes auprès de plusieurs établissements financiers comme Avanseo qui est spécialisé dans les prêts professionnels