Excepté l’immobilier : 10 méthodes pour réduire votre imposition

  • Les SCPI fiscales permettent de réduire ses impôts en bénéficiant des avantages de l'investissement locatif.
  • Investir dans des PME donne droit à une réduction d'impôt de 22% des versements, mais il faut respecter certains critères et investir sur le long terme.
  • L'épargne retraite, les dons à des organismes d'intérêt général, les investissements dans les forêts françaises, le financement de la création artistique et l'utilisation de services à domicile peuvent également contribuer à réduire ses impôts.

La volonté de réduire ses impôts est d’autant plus grande que la pression fiscale est de plus en plus importante en France. Souvent, pour ce faire, le contribuable fait le choix de la défiscalisation immobilière mais il existe d’autres astuces pour réduire ses impôts.

Excepté l’immobilier : 10 méthodes pour réduire votre imposition

Voici 10 moyens de réduire ses impôts en dehors de l’immobilier.


  1. Faites le choix des SCPI fiscales. Elles vous permettent de profiter des avantages des SCPI tout en bénéficiant des avantages fiscaux de l’investissement locatif avec un dispositif défiscalisant. C’est aussi un bon choix pour réduire vos impôt puisque vous pouvez adapter le montant de votre souscription selon vos besoins
  2. Participez au financement des PME vous permet de bénéficier d’une réduction de 22% des versements que vous faites aux PME en question. Par contre, renseignez-vous bien car ces entreprises doivent respecter certains critères et vous devez investir pour au moins 5 ans dans ces sociétés
  3. Les FCPI et FIP : l’alternative aux PME (c’est un gestionnaire a qui vous confiez les fonds et qui investit). En faisant l’acquisition de parts de FCPI ou/et de FIP (car vous pouvez cumuler les deux placements et profiter donc d’un doublement de la réduction), vous profitez d’une réduction d’impôt de 22% de vos versements et votre argent est placé dans des entreprises qui ne sont pas cotées
  4. Tout en réduisant vos impôts vous pouvez préparer votre retraite grâce à l’épargne retraite car en vous constituant votre retraite privée, vous profitez de déductions d’impôts. Ces déductions sont soumises au même plafond quelque soit votre produit d’épargne complémentaire (PERP, PERCO, Madelin, etc.)
  5. Donnez ou subventionnez des organismes d’intérêt général et à but non lucratif vous permet de profiter de réductions d’impôts (66 ou 75% selon les types de versements)
  6. Placer son argent dans les forêts français est plutôt atypique et correspond à un placement original mais cela vous fait  profiter de 18% de réduction du montant investi. Attention cependant aux caractéristiques à prendre en compte pour profiter des réductions grâce aux les forêts dans lesquelles vous investissez
  7. Faites votre cinéma  ! Participer au financement de la création artistique est aussi l’occasion de réduire ses impôts. Comment ? Grâce aux SOFICA qui vous octroient des réductions d’impôts allant de 30 à 36% selon les conditions des investissements
  8. Pensez aussi aux crédits d’impôts dont vous pouvez profiter en employant des personnes pour des services à domicile
  9. Si vous avez des enfants, sachez aussi que de les faire garder à l’extérieur vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 50% des frais sur l’année dans une limite de 2 300 € par enfant
  10. Autre solution : acheter un véhicule non polluant pour profiter d’un crédit d’impôt (bonus écologique de 300 à 5000 € selon le véhicule

Les moyens de réduire ses impôts sont encore bien nombreux. Renseignez-vous pour savoir lesquels sont les plus avantageux selon votre situation patrimoniale.

FAQ

Comment réduire son imposition ?

Pour réduire son imposition, il est possible d'investir dans des placements défiscalisants tels que le plan d'épargne retraite ou l'assurance-vie. Il est également recommandé de profiter des différentes niches fiscales et dispositifs de réduction d'impôts disponibles, comme les dons aux associations ou l'investissement dans l'immobilier locatif. Enfin, il est important de bien planifier sa fiscalité en anticipant les éventuels changements législatifs et en consultant un expert-comptable si besoin.

En suivant ces conseils, il est possible de diminuer significativement son imposition.

Comment calculer son imposition ?

Pour calculer son imposition, il est nécessaire de prendre en compte ses revenus annuels ainsi que les éventuelles déductions fiscales auxquelles on peut prétendre. Ensuite, il faut se référer au barème de l'impôt sur le revenu en vigueur pour déterminer le taux d'imposition qui s'applique. Une fois le montant de l'impôt calculé, il convient de remplir sa déclaration de revenus et de payer la somme due dans les délais impartis.

Comment remplir sa fiche d'imposition ?

Pour remplir sa fiche d'imposition, il faut tout d'abord rassembler l'ensemble des documents fiscaux nécessaires tels que les bulletins de salaire, les justificatifs de revenus ou encore les factures de dépenses déductibles. Ensuite, il est important de remplir consciencieusement toutes les rubriques demandées en prenant le temps de bien lire chaque question et en fournissant des informations exactes.

Il est également essentiel de ne pas oublier de signer et dater sa déclaration avant de l'envoyer aux impôts dans les délais impartis. En cas de doute ou d'incompréhension, il est conseillé de se faire accompagner par un professionnel tel qu'un expert-comptable pour éviter toute erreur.

Gaelle Durand
Gaelle Durand
Journaliste sur Actus Banque