3 manières de réduire ses impôts hors immobilier

Les impôts sont des dettes obligatoires que nous devons à l’état. C’est dans le but diminuer au maximum leur somme que beaucoup se tournent vers la location. Nous donnerons ici des méthodes pour y parvenir sans avoir recours à l’immobilier.

Investir dans les PME

Il a été en effet mis en place un système intéressent pour les deux parties. Lorsque vous financez une PME, vous bénéficiez d’une réduction fiscale. Cela vous permet de payer des impôts sur vos revenus. Ces derniers sont réduits de 18 % par rapport à ce que vous investissez au sein de la PME.

3 manières de réduire ses impôts hors immobilier


Investir dans une PME impose cependant une certaine limite. Cette limite est de 20 000 € pour un célibataire pendant qu’elle est de 40 000 € pour un couple. Toutefois, si vous investissez plus, vous aurez la possibilité de reporter vos avantages pour les 4 années à venir.

Les dons et les subventions

Faire des dons à un organisme à but non lucratif ne permet pas uniquement de soutenir une noble cause. Cela peut constituer un avantage pour vous. Il s’agit d’une action qui favorise la diminution de vos impôts.

Cette diminution peut être de 66 % en tenant compte des versements faits en une année. Elle peut aller jusqu’à 75 % si les versements sont faits à des organismes spécifiques. Ces derniers sont ceux qui procurent un logement, des soins et de la nourriture aux sans-abris ou aux couches défavorisées de la société.

La garde d’enfant à l’extérieur

Vos enfants vous aideront à réduire vos impôts. Cela est possible à partir du moment où vous les faites garder à l’extérieur de votre domicile. Leur garde doit pour cela être confiée à une personne agrée. Un établissement possédant un agrément peut également faire l’affaire.

Aussi, la réduction ne peut avoir lieu que si votre enfant est âgé de moins de 6 ans. En procédant ainsi, vous bénéficiez d’une diminution de 50 % des frais d’impôts. Il s’agit là d’un moyen intéressant qui ne nécessite pas un gros investissement de votre part.

FAQ

Comment calculer une réduction d'impôt ?

Pour calculer une réduction d'impôt, il faut d'abord déterminer les dépenses qui peuvent être prises en compte, comme les dons à des organismes caritatifs ou les dépenses liées à l'économie verte. Ensuite, il convient de vérifier si ces dépenses respectent les conditions fixées par la loi pour bénéficier de la réduction d'impôt.

Après avoir rassemblé toutes ces informations, il est possible de calculer le montant exact de la réduction d'impôt en appliquant le taux correspondant aux dépenses éligibles. Il est également recommandé de se faire aider par un professionnel afin de s'assurer que toutes les démarches sont effectuées correctement.

Peut-on obtenir une réduction d'impôt ?

Oui, il est possible d'obtenir une réduction d'impôt en respectant certaines conditions. Par exemple, en effectuant des dons à des organismes de bienfaisance reconnus, en investissant dans des dispositifs de défiscalisation ou encore en souscrivant à un plan d'épargne retraite. Il est donc important de se renseigner sur les différents moyens permettant de bénéficier d'une réduction d'impôt et de les mettre en place afin de optimiser sa fiscalité.

Quelles sont les réductions d'impôts disponibles ?

Il existe plusieurs réductions d'impôts disponibles en France, notamment pour les investissements dans l'immobilier locatif, les dons aux associations reconnues d'utilité publique et les dépenses liées à la garde d'enfants. Les contribuables peuvent également bénéficier de crédits d'impôt pour l'emploi d'un salarié à domicile ou pour des travaux de rénovation énergétique.

Il est important de se renseigner auprès de son centre des impôts pour connaître toutes les possibilités de réductions d'impôts dont on peut bénéficier.

  • Investir dans les PME permet de bénéficier d'une réduction fiscale pouvant atteindre 18% de l'investissement, avec une limite de 20 000 € pour un célibataire et 40 000 € pour un couple.
  • Faire des dons à des organismes à but non lucratif peut entraîner une réduction d'impôts allant jusqu'à 66% voire 75% si les dons sont faits à des organismes spécifiques.
  • Faire garder ses enfants à l'extérieur du domicile par une personne agréée ou un établissement agréé permet de bénéficier d'une réduction de 50% des frais d'impôts, applicable uniquement pour les enfants âgés de moins de 6 ans.
Gaelle Durand
Journaliste sur Actus Banque