Quels sont les avantages et risques de l'Owner Buy Out (OBO) ?

  • L'Owner Buy Out (OBO) est une opération financière qui permet à un dirigeant de PME de vendre une partie ou la totalité des actions de sa société à une holding qu'il contrôle, pour transformer son patrimoine professionnel en patrimoine personnel liquide.
  • L'OBO offre plusieurs avantages, notamment la possibilité de faire un cash-out et de protéger son patrimoine personnel des risques économiques. Il permet également d'insuffler un nouveau dynamisme à l'entreprise en impliquant un nouvel investisseur et en mettant en place un nouveau plan stratégique.
  • Cependant, l'OBO comporte aussi des risques, tels que le surendettement de l'entreprise, la nécessité de s'assurer que les cash-flows seront suffisants pour rembourser l'emprunt, et les implications fiscales potentielles. Il est important d'être accompagné par un investisseur en fonds propres pour minimiser ces risques.

Dans le domaine financier et celui de l’entrepreneuriat, le leverage Buy Out (LBO) est bien connu. En cas de rachat d’entreprise, ce montage a pour but de booster les effets de levier. Cependant, le LBO a clairement montré ses limites avec le temps. C’est donc dans ce contexte que l’owner buy out (OBO) s’est positionné. Qu’est-ce que c’est concrètement et quels sont ses avantages et risques.

Qu’est-ce que l’Owner buy out (OBO) ?

Quels sont les avantages et risques de l'Owner Buy Out (OBO) ?

L’Owner buy out ou OBO désigne une opération financière qui offre la possibilité au dirigeant d’une PME de vendre une partie ou la totalité des actions de sa société à une holding qu’il contrôle. Principalement, il s’agit d’un montage qui permet de transformer en patrimoine personnel liquide une partie d’un patrimoine professionnel non liquide. Tout ceci se fait dans un cadre financier et fiscal particulièrement avantageux. C’est pour cette raison que de nombreux dirigeants de PME optent pour ce montage.

  • Finance d’entreprise 2024 22ed

Cependant, l’Owner Buy Out doit être mis en place dans des conditions précises. En effet, aujourd’hui, il existe de nombreuses entreprises qui se sont exagérément endettées et ont du mal à s’acquitter de leur dette. Leurs dirigeants se sont uniquement focalisés sur les conditions financières très intéressantes proposées par les institutions bancaires.

Par ailleurs, l’apport externe de fonds propres grâce à l’entrée d’un nouvel investisseur peut être considéré comme un moyen sûr pour réduire ce risque. De plus, c’est inévitablement un montage qui permet d’apporter un nouveau dynamisme sur le moyen terme (entre 5 et 7 ans) avant toute nouvelle opération. Le dirigeant de la PME peut par exemple au bout de cette période procéder à une cession totale du capital.

Pourquoi faire un montage owner buy out ?

L’OBO est un montage financier bien élaboré qui présente de nombreux avantages. Dans un premier temps, c’est la procédure la plus efficace et la plus pratique pour faire un cash-out. En effet, pour transformer le patrimoine professionnel du dirigeant en patrimoine privé, il n’y a pas plus simple que l’owner buy out. Ainsi, lorsque le dirigeant a trop investi dans son entreprise, il peut en récupérer une partie dans le but de se constituer un patrimoine personnel. Ce patrimoine propre a l’avantage d’être protégé des risques économiques, il met l’entrepreneur à l’abri de certains aléas.

Dans un second temps, l’owner buy out est le moyen parfait pour insuffler un nouveau dynamisme à une entreprise. En effet, ce montage financier marque l’entrée d’un nouvel investisseur ou la sortie d’un investisseur historique de la PME. C’est une bonne occasion pour rédiger et de mettre en œuvre un nouveau plan stratégique. Ce dernier est généralement appliqué durant toute la période de cette dette. Dans cette logique, le meilleur montage financier consiste à faire un mixage qui associe un cash-in au cash-out. Il faut noter que le cash-in est un financement consacré au développement de l’entreprise, pas au rachat des titres.

Dans un troisième temps, l’owner buy out est aussi une opportunité pour proposer des outils innovants pour motiver les managers. En effet, comme tout autre montage financier, la réussite de l’OBO dépend essentiellement du dirigeant et de ses équipes. Le nouvel investisseur entrant doit donc se donner pour mission de motiver les équipes pour l’amélioration des cash-flows.

Les risques du Owner buy out

Bien évidemment, l’owner buy out est avantageux. Cependant, certains risques doivent être connus et évités lorsque le dirigeant souhaite réellement tirer profit de ce montage financier. Sans cette précaution, la PME risque d’être asphyxiée par la nouvelle dette contractée. Il est donc essentiel de s’assurer que le crédit ne privera pas l’entreprise de son potentiel.

Aussi, faut-il être convaincu que les cash-flows permettront réellement de rembourser l’emprunt, mais aussi de couvrir les financements d’exploitation et d’investissement. Le dirigeant doit à tout prix réussir à trouver le juste équilibre entre les avantages du montage financier et les risques liés au non-remboursement de la dette sénior.

L’autre risque à prendre en compte est relatif à la fiscalité. Bien qu’elle soit généralement avantageuse dans ce schéma financier, la fiscalité nécessite une analyse au cas par cas. Ceci permettra de mettre le dirigeant à l’abri d’une mise en cause par les services de la fiscalité pour abus de droit. Il est ainsi essentiel d’étudier les conditions de financement et plus précisément les covenants bancaires.

En fonction du coût de l’opération, l’organisation du remboursement peut être différente d’un cas à l’autre. Le remboursement est aussi structuré en tenant compte du niveau de risque. La dette jouit de certaines garanties spécifiques et son remboursement doit être une priorité pour l’entreprise. La banque peut même exiger un ratio financier à respecter. Le non-respect de cette condition peut entrainer un remboursement en anticipé avec des conséquences graves pour l’entreprise.

En tenant compte des contraintes et risques liés à l’owner buy out, il est essentiel pour le dirigeant de se faire accompagner par un investisseur en fonds propres.

FAQ

Qu'est-ce qu'un owner buy out immobilier ?

Un owner buy out immobilier est une opération par laquelle un propriétaire rachète les parts de ses associés dans un bien immobilier, lui permettant ainsi d'en devenir l'unique propriétaire. Cette transaction peut être réalisée pour diverses raisons telles que la dissolution d'une société ou le désir de regrouper la possession du bien entre les mains d'une seule personne. L'owner buy out immobilier implique généralement une évaluation précise du bien et des parts à racheter, ainsi qu'un accord financier entre les parties concernées.

En fin de compte, cette opération permet au propriétaire initial de prendre le contrôle total du bien immobilier en question.

Que signifie le terme "buy out" ?

Le terme "buy out" fait référence à l'acquisition totale ou partielle d'une entreprise par un investisseur. Cela implique généralement le rachat de toutes les actions de l'entreprise, permettant ainsi à l'investisseur de prendre le contrôle de celle-ci.

Le buy out peut être réalisé par une seule personne physique ou morale, ou par un groupe d'investisseurs agissant ensemble. Cette stratégie peut être utilisée pour redresser une entreprise en difficulté ou pour prendre avantage d'une opportunité de croissance.

Quels sont les avantages et les risques d'un owner buy out dans l'immobilier ?

L'owner buy out présente l'avantage pour le propriétaire de pouvoir se dégager rapidement d'un actif immobilier en trouvant un acheteur intéressé. Cela permet également à l'acheteur de bénéficier d'une acquisition souvent à un prix inférieur au marché.

Cependant, ce type d'opération peut comporter des risques financiers notamment si le bien nécessite des travaux importants ou si le marché immobilier est instable. Il est donc important de bien évaluer tous les aspects avant de se lancer dans un owner buy out dans l'immobilier.

  • Comprendre toute la finance: L’essentiel de la finance d’entreprise pour tous
  • DCG 6 – Finance d’entreprise – Fiches – 4e ed.
Erica Laurent
Erica est passionnée par le domaine de la finance et de l'économie. Elle a suivi un cursus universitaire en journalisme avant de se spécialiser dans les questions bancaires et financières.