Comment fonctionnent les regroupements de crédits pour les foyers surendettés ?

  • Le surendettement est une situation financière difficile qui peut survenir suite à des événements tels qu'un divorce ou une accumulation de crédits. - Le regroupement de crédits, également appelé rachat de crédit, est une solution pour réduire les mensualités et simplifier la gestion budgétaire. - Pour bénéficier d'un regroupement de crédits, il faut suivre certaines étapes telles que l'évaluation de sa situation financière et la recherche d'un organisme compétent.

Le surendettement est une situation financière difficile, caractérisée par l’impossibilité pour un individu ou un foyer de faire face à l’ensemble de ses dettes non professionnelles venant à échéance. Cette situation, souvent source d’angoisse et de stress pour les personnes concernées, peut survenir à la suite de divers événements comme la perte d’un emploi, un divorce, une maladie entraînant des frais médicaux élevés, ou simplement une accumulation de crédits contractés au fil du temps.Face à cette précarité financière, le regroupement de crédits apparaît comme une solution viable pour retrouver une certaine stabilité.

Après la lecture de cet article vous y verrez enfin plus clair et vous saurez si choisir Meilleurtaux pour un rachat de crédits ou un service concurrent vous permettra d’envisager l’avenir plus sereinement.

Comprendre le surendettement

Le surendettement se manifeste lorsque les dépenses mensuelles d’un ménage, principalement constituées de remboursements de dettes, excèdent ses revenus, rendant ainsi les fins de mois particulièrement difficiles.


Les crédits à la consommation, les prêts immobiliers, les dettes familiales, ou encore les retards de paiement divers (impôts, factures d’énergie, loyers…) peuvent rapidement conduire à une accumulation de dettes insurmontable à moins de recourir à un rachat de crédit.

Le regroupement de crédits : la solution au surendettement ?

Le regroupement de crédits, également connu sous le nom de rachat de crédits, est une opération financière qui consiste à consolider l’ensemble ou une partie des crédits en cours d’un ménage en un unique prêt. Cette démarche a pour principal objectif de réduire le montant global des remboursements mensuels.

En effet, en allongeant la durée de remboursement et en négociant un taux d’intérêt plus favorable, le foyer peut espérer diminuer ses charges mensuelles de crédit, et ainsi, alléger son taux d’endettement.

Les étapes clefs du regroupement de crédits

Pour bénéficier d’un regroupement de crédits, certaines étapes clés doivent être scrupuleusement suivies :

  1. Évaluation de la situation financière : Avant toute chose, il est crucial d’effectuer un état des lieux précis de sa situation financière. Cela implique de lister l’ensemble des crédits en cours (montants restants dus, taux d’intérêt, durée restante), ainsi que les revenus et les charges du foyer
  2. Recherche d’un organisme financier : Le choix de l’organisme financier ou de la banque qui proposera le regroupement de crédits est une étape déterminante. Il est conseillé de solliciter plusieurs établissements afin de comparer les offres
  3. Montage du dossier : La constitution du dossier est une phase cruciale. Elle nécessite de rassembler tous les documents justificatifs relatifs à sa situation financière (relevés de compte, tableaux d’amortissement des crédits en cours, justificatifs de revenus, etc.)
  4. Analyse et proposition : Une fois le dossier soumis, l’organisme financier procède à une analyse détaillée de la situation du demandeur. Si le dossier est accepté, une proposition de regroupement de crédits est formulée, spécifiant le nouveau montant des mensualités, la durée de remboursement réajustée, et le taux d’intérêt proposé
  5. Validation et déblocage des fonds : Après acceptation de l’offre par le foyer, les fonds sont débloqués. Ils serviront principalement à rembourser l’ensemble des crédits préalablement contractés. Le ménage se retrouve alors avec un unique crédit, à rembourser selon les nouvelles conditions établies

Le regroupement de crédits est-il la meilleure solution pour mon surendettement ?

Maintenant que vous comprenez mieux ce qu’est le regroupement de crédit, vous vous demandez sans doute si cet outil financier est vraiment le bon pour vous sortir de votre situation de surendettement. Alors examinons de plus près les avantages et inconvénients de cette solution.

Comment fonctionnent les regroupements de crédits pour les foyers surendettés ?

Réduction des mensualités

L’un des principaux atouts du regroupement de crédits réside dans la diminution de la charge mensuelle de remboursement.

Imaginons une personne ayant trois crédits en cours : un prêt immobilier de 1000 euros par mois, un crédit auto de 300 euros et un prêt à la consommation de 200 euros. La charge mensuelle totale s’élève donc à 1500 euros. En regroupant ces crédits, elle pourrait renégocier un taux plus avantageux et étaler la durée de remboursement, réduisant ainsi ses mensualités à, par exemple, 1100 euros, soit une baisse significative de 400 euros par mois.

Simplification de la gestion budgétaire

Passer de plusieurs crédits à un seul simplifie considérablement la gestion des finances personnelles. Au lieu de jongler avec plusieurs échéances, dates de prélèvement, et interlocuteurs, l’individu n’aura plus qu’un seul crédit et donc une unique mensualité à gérer. Cela réduit le risque d’oubli et facilite la tenue d’un budget.

Allongement de la durée de remboursement

Pour obtenir une réduction des mensualités, la contrepartie est souvent un allongement de la durée de remboursement.

Si initialement les trois crédits devaient être remboursés en 10 ans, le regroupement pourrait étendre cette période à 15 ans. Bien que cela réduise l’effort mensuel, cela signifie également que l’emprunteur restera endetté plus longtemps et que le coût total des intérêts payés sur la durée du prêt sera plus élevé.

Coûts associés

Le regroupement de crédits n’est pas dénué de frais supplémentaires. Entre les frais de dossier, qui peuvent s’élever à plusieurs centaines d’euros, les indemnités de remboursement anticipé des crédits existants, et les éventuels frais de garantie liés au nouveau crédit consolidé, ces coûts additionnels peuvent rapidement s’accumuler.

Prenons l’exemple d’un regroupement où les frais de dossier sont de 500 euros, les indemnités de remboursement anticipé de 1000 euros, et les frais de garantie de 500 euros. Cela représente un coût initial supplémentaire de 2000 euros, qui s’ajoute au montant total à rembourser.

Quelle offre de rachat de crédit choisir ?

Vous êtes désormais convaincus que le rachat de crédit est la solution qui peut vous aider à avancer, il vous reste donc à décider du partenaire financier auquel vous adresser.

Il y a principalement 6 critères à prendre en compte à ce stade :

  1. Le taux d’intérêt : Comparez les taux proposés par différentes institutions financières. Un taux plus bas peut significativement réduire le coût total de votre crédit
  2. Le coût total du crédit : Ne vous fiez pas uniquement au taux d’intérêt. Prenez en compte tous les frais associés (frais de dossier, assurance, etc.) pour évaluer le coût total du rachat de crédit
  3. La durée du remboursement : Une durée plus longue peut réduire vos mensualités mais augmenter le coût total du crédit. Trouvez un équilibre entre une durée de remboursement gérable et un coût total raisonnable
  4. Les conditions de remboursement anticipé : Renseignez-vous sur les pénalités en cas de remboursement anticipé du crédit. Certaines banques offrent des conditions plus flexibles que d’autres
  5. L’assurance : L’assurance de prêt peut représenter un coût significatif. Vérifiez si vous pouvez souscrire à une assurance moins coûteuse que celle proposée par l’établissement de rachat
  6. La fiabilité de l’institution financière : Choisissez une institution réputée pour sa fiabilité et la qualité de son service client

Dans le cadre de vos recherches, utilisez les simulateurs en ligne pour avoir une première estimation et comparer les offres. N’hésitez pas à négocier les conditions du rachat, notamment le taux d’intérêt et les frais de dossier. Vous pouvez également solliciter un courtier ou un conseiller financier indépendant pour vous aider à trouver la meilleure offre adaptée à votre situation.

FAQ

Qu'est-ce que le regroupement de crédits ?

Le regroupement de crédits est une opération financière qui consiste à rassembler plusieurs prêts en un seul, afin de simplifier la gestion des remboursements. Cette solution permet également de bénéficier d'une mensualité unique et souvent moins élevée, en allongeant la durée de remboursement.

Ainsi, le regroupement de crédits peut aider à réduire son endettement et à mieux maîtriser ses finances. Il s'adresse généralement aux personnes ayant contracté plusieurs emprunts et rencontrant des difficultés pour les rembourser.

Comment effectuer un regroupement de crédit ?

Pour effectuer un regroupement de crédit, il est nécessaire de contacter un organisme spécialisé dans ce domaine. Il faudra fournir divers documents tels que les contrats de prêts en cours, les relevés bancaires et les fiches de paie. L'organisme étudiera ensuite la situation financière de l'emprunteur pour proposer une nouvelle offre incluant tous les crédits à regrouper.

Une fois le dossier accepté, il sera possible de bénéficier d'un seul crédit avec des mensualités adaptées à sa capacité de remboursement.

Quels sont les organismes proposant des regroupements de crédits ?

Plusieurs organismes bancaires et de crédit proposent des regroupements de crédits, tels que les grandes banques nationales ou encore des sociétés spécialisées dans ce domaine. Parmi les acteurs du marché, on peut citer notamment Cetelem, Cofidis ou encore Sofinco.

Il est important de comparer les offres de ces différents organismes afin de trouver la solution la plus adaptée à sa situation financière. Avant de s'engager dans un regroupement de crédits, il est recommandé de se renseigner auprès d'un conseiller financier pour obtenir des conseils personnalisés.

Erica Laurent
Erica est passionnée par le domaine de la finance et de l'économie. Elle a suivi un cursus universitaire en journalisme avant de se spécialiser dans les questions bancaires et financières.