Les résultats financiers de Qwant ne sont pas à la hauteur

Le moteur de recherche Qwant continue sa recherche de rentabilité. Après avoir atteint près de 78 millions de visiteurs dans le mois de juin dernier, Qwant est à court d'argent. Il prévoit réaliser un chiffre d'affaires d'environ 7 millions d'euros. Un tel montant va largement en deçà de l'objectif initial qui est de 15 millions d'euros. Des mesures urgentes sont en cours pour rétablir la pente.

La mauvaise santé financière de Qwant

Qwant continue de faire face à d'éprouvantes difficultés financières. Ce moteur de recherche français est mis à la disposition des utilisateurs depuis le 16 février 2013 dans la version bêta. La version définitive est mise en ligne à partir du 4 juillet 2013. La particularité de ce moteur de recherche est qu'il ne trace point ses utilisateurs et ne vend pas non les données personnelles. Il garantit à chaque utilisateur une vie privée. Il concurrence Google. Plusieurs analystes ont démontré qu'il est dans une situation financière très compliquée. Les comptes de l'entreprise seraient dans le rouge. Le chiffre d'affaire espéré en 2018 était estimé entre 10 et 20 millions d'euros. La société n'a pu réaliser que 5 millions d'euros contre 3 millions d'euros en 2017. Les pertes ne cessent de s'accumuler depuis des années. La société a eu en 2018 un montant de 11,2 millions d'euros de pertes en 2018.

Les résultats financiers de Qwant ne sont pas à la hauteur


Le sort de Qwant avec ses actionnaires

Selon les analyses de Challenges, la société est confrontée à des difficultés récurrentes découlant d'un échec rencontré par la société. Qwant avait prévu au cours de cette année une levée de fonds pour arrêter la saignée financière. En réalité, les 50 millions d'euros d'apport en capital sont destinés à financer un nouveau modèle économique. Le moteur de recherche ne parvient toujours pas à accumuler des bénéfices escomptés. Qwant cherche par tous les moyens la stratégie adéquate pour lever 30 millions d'euros. La Caisse des dépôts et consignations (CDC) est le seul actionnaire qui a accepté injecter 6 millions d'euros après avoir auparavant introduit dans la cagnotte 17 millions d'euros.

La société se porterait mieux selon Challenges avec un nouvel investissement des actionnaires à hauteur de 40 millions d'euros. Dans le cas contraire, la société sera vite à court d'argent d'ici la fin de cette année. Seuls les actionnaires sont capables de déterminer avec précision les meilleures stratégies pour résoudre ce problème répétitif de trésorerie négative. C'est la seule alternative pour se mettre à l'abri d'un dépôt de bilan. Un changement de direction est souhaité par la Caisse des dépôts et consignations ainsi que l'actionnaire allemand Axel Springer. Il est indispensable d'avoir un dirigeant compétent capable de conduire à bon port la société.

Pourquoi faut-il sauver Qwant ?

Il est indispensable de sauver Qwant car la société montre une forte audience. Elle a réussi depuis 2013 a impacté 61 millions de visiteurs. Selon les propos des représentants politiques, cette société constitue le symbole français qu'il faut sauver. Ce moteur de recherche permet d'avoir une parfaite maîtrise des outils numériques face aux enjeux de souveraineté.

Qwant propose en outre un onglet shopping ainsi que des sous-moteurs dédiés à la recherche d'images, de vidéos, de publications sur les réseaux sociaux et d'actualités. Les services connexes proposés sont très utiles. C'est le cas de Qwant Music, de Qwant Causes, de Qwant Maps, de Qwant Junior et de Qwant School, de Qwant Mail, de Qwant Pay, de Qwant Home et Qwant Ads.