Liste noire des brokers à éviter par l'AMF

  • L'AMF met à jour sa liste noire des brokers d'options binaires à éviter en raison de leurs pratiques douteuses et de leurs campagnes publicitaires agressives.
  • La liste actuelle compte 75 noms de brokers, ajoutés aux 9 nouveaux venus en juin.
  • Il existe cependant des sites fiables approuvés par l'AMF et d'autres autorités régulatrices. Il est conseillé de vérifier le nombre et la valeur des licences obtenues par un site avant de s'engager.

L’organisme de régulation financières AMF (Autorités des Marchés Financiers), principal régulateur financier de France, a la mission de superviser et contrôler le secteur financier et leurs dérives, y compris l’activité des brokers d’options binaires au même titre que le régulateur CySEC sur le territoire européen, le régulateur FCA sur le territoire du Royaume-Uni ou encore le CNMV sur le territoire espagnol.

Liste noire des brokers à éviter par l'AMF

L’AMF ( http://www.amf-france.org) vient de mettre à jour sa liste noire des brokers d’options binaires à éviter et précise que ces plateformes s’appuient sur des campagnes publicitaires très agressives afin de promouvoir leurs services.

  • Le Guide Financier des Jeunes Actifs – Finances, Bourses, Immobilier et Entrepreneuriat

Ils prétendent très souvent offrir des rendements élevés sur des lapses de temps relativement courts, les pratiques de ces brokers sont parfois douteuses, le régulateur AMF met en garde les traders contre ces courtiers qui sont à éviter, contrairement aux brokers d’options binaires régulés qui ont obtenu les approbations et les autorisations des régulateurs financiers et font preuve de sérieux.

La précédente liste noire, publiée en mars 2014, comportait 75 noms de brokers d’options binaires. En juin, cette liste a été augmenté de 9 nouvelles plateformes à éviter pour les traders particuliers. L’Autorité des Marchés Financiers a par ailleurs réaffirmé que tout particulier souhaitant se lancer dans le trading et dans les d’options binaires doivent vérifier et s’informer sur cette liste de brokers à éviter.

Voici cette liste de brokers à éviter :

  • www.01broker.com
  • www.4xp.com
  • www.24xp.com/FR
  • www.50option.com
  • www.abcbinaire.com
  • www.agfmarkets.com
  • www.ajbrowdercapital.com
  • www.bancxp.com
  • www.bankofmarket.com
  • www.banqofbroker.com
  • www.banqueoption.com
  • www.betonspot.com
  • www.bfmmarkets.com
  • www.bfxoption.com
  • www.binareo.com
  • www.binarymarkets.com
  • www.binarywallstreet.com
  • www.binoa.com
  • www.bigoption.com
  • www.binarylowcost.com
  • www.bnry.com
  • www.bo-bank.com
  • www.bocapital.com
  • www.bossoptions.com
  • www.boursomarket.com
  • www.cedarfinance.com
  • www.cititrader.com
  • www.daily-option.com
  • www.digitoption.com
  • www.easyxp.com
  • www.ebinaires.com
  • www.empireoption.com
  • www.excellencebroker.com
  • www.excitingmarkets.com
  • www.fboption.com
  • www.fmtrader.com
  • www.futurmarket.com
  • www.gfmtrader.com
  • www.gftrades.com
  • www.globaltrader365.com
  • www.golden-bank.com
  • www.good-option.com
  • www.gtoptions.com
  • www.ikkotrader.com
  • www.interactiveoption.com
  • www.ioptioneu.com
  • www.leaderoption.com
  • www.miller-options.com
  • www.obmarkets.com
  • www.opteck.com
  • www.optimarkets.com
  • www.optionet.com
  • www.option-bank.com
  • www.optionrama.com
  • www.optionsclick.com
  • www.optionsmarter.com
  • www.option-world.com
  • www.phenixoption.com
  • www.planetoption.com
  • www.prestigebanq.com
  • www.royaldebank.com
  • www.startoptions.com
  • www.stockpair.com
  • www.timebinary.com
  • www.tmarkets.com
  • www.tradecall-invest.com
  • www.tradequicker.com
  • www.tradereasy.com
  • www.trader-invest.com
  • www.tradersleader.com
  • www.traderush.com
  • www.traderxp.com
  • www.triumphoption.com
  • www.ubinary.com
  • www.vipbinary.com
  • www.worldtradeoption.com
  • www.xpertmarket.com
  • www.xpmarkets.com
  • www.zeoption.com

Cependant, il existe des sites fiables en options binaires autorisés et approuvés en France. L’AMF s’est appuyée sur des autorités spécialisées sur le marché financier au niveau européen et international comme le CySEC ou CONSOB.
Les organisations ne plaisantent pas avec cela puisqu’elles ont déjà enlevé les licences à quelques brokers. Pour lutter contre ces pratiques, les institutions de finance françaises et européennes ont durci leurs accréditations, délivrant des licences de plus en plus strictes.

Ainsi, pour ne pas tromper, il faut observer le nombre de licences qu’a obtenu le site et leur valeur au niveau national mais aussi européen.

Source : Bonus Options Binaires

  • INVESTISSEZ VOTRE ÉPARGNE !: Le livre formation en finances personnelles pour mieux investir votre argent en 6 étapes
  • Guide pour investir (Nouvelle édition)

FAQ

Qu'est-ce que la liste noire des brokers de l'AMF ?

La liste noire des brokers de l'AMF est une liste recensant les sociétés financières non autorisées à fournir des services d'investissement en France. Elle vise à protéger les investisseurs en les mettant en garde contre ces brokers frauduleux.

Les société inscrites sur cette liste sont souvent impliquées dans des escroqueries ou des pratiques illégales. Il est recommandé aux investisseurs de consulter régulièrement cette liste avant de choisir un broker pour leurs opérations financières.

Y a-t-il une liste des brokers autorisés par l'AMF ?

Oui, il existe une liste des brokers autorisés par l'AMF qui est disponible sur le site officiel de l'autorité. Il est important de vérifier que le broker avec lequel vous souhaitez trader figure bien sur cette liste pour garantir la légalité de vos opérations financières. En cas de doute, n'hésitez pas à contacter directement l'AMF pour obtenir des informations supplémentaires.

Il est primordial de faire confiance uniquement aux brokers régulés et autorisés pour éviter tout risque d'escroquerie ou d'arnaque financière.

Existe-t-il une liste des courtiers en ligne blacklistés ?

Il n'existe pas de liste officielle des courtiers en ligne blacklistés, mais il est recommandé de faire des recherches approfondies avant de choisir un courtier. Certains sites spécialisés peuvent cependant fournir des informations sur les courtiers à éviter. Il est important de se méfier des offres trop alléchantes et de privilégier les plateformes régulées par les autorités compétentes.

En cas de doute, il est conseillé de contacter l'autorité financière nationale pour vérifier la légitimité du courtier.