Trading social : comment ça marche ?

Le trading social : comment ça marche ?

Pratiqué par des milliers de personnes, le trading est aujourd’hui l’une des principales activités du monde. Il consiste à effectuer des opérations d’achat et vente sur les marchés financiers. Si vous avez de bonnes techniques, vous pouvez rapidement devenir riche. Dans le cas contraire, vous pouvez faire des pertes considérables. Cela peut aller jusqu’à la perte totale de votre capital. Pour éviter ces désagréments, certains individus optent pour le trading social. Si vous n’en avez jamais entendu parler, cette rédaction vous permettra de mieux comprendre ce que c’est.

Le trading social : c’est quoi en réalité ?

Trading social : comment ça marche ?

Le trading social, aussi appelé copy trading, est une nouvelle façon de trading. Il s’agit d’un procédé par lequel des traders se rassemblent sur une plateforme en ligne pour échanger des informations financières essentielles relatives aux opportunités en trading.

En effet, si la majorité des traders effectuent leurs propres analyses fondamentale et technique, d’autres traders préfèrent se baser sur les échanges via le web sur une variété de réseaux de trading en ligne pour prendre des décisions. Ils sont ainsi plus confortés dans leurs idées, et cela leur donne l’opportunité de générer de nouvelles idées de trading. Cette stratégie est principalement profitable aux investisseurs débutants ou moins expérimentés puisqu’ils copient et exécutent les stratégies de leurs pairs ou de traders plus expérimentés. Il faut préciser aussi que les traders traditionnels ont, en général, de réelles difficultés à faire fructifier leurs investissements. Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont pas facilement accès à l’information.

Or, pour être rentable dans ce domaine, on ne peut compter essentiellement sur ses capacités. Sans contacts, il vous sera impossible d’avoir une vision correcte sur les tendances et les changements du marché. Par conséquent, vous êtes sûr de courir à votre perte ; d’où l’importance du trading social.

Comment fonctionne le trading social ?

Avec l’avènement de l’internet et des réseaux sociaux, le trading social n’est plus difficile. Il existe des plateformes de trading social complètes que vous pouvez utiliser. Ce sont des plateformes complètement intégrées. Elles sont équipées de fonctions comme « copy trading » ou « mirror trading » qui rendent facile le partage des stratégies de trading. Vous pouvez aussi choisir de vous abonner à la chaîne d’un autre trader dont les positions seront diffusées en direct, avec l’option de copier ses transactions. Ainsi, lorsqu’un trader A prend un ordre, le trader B le prend également de manière automatique.

Pour faire du trading social, il faut d’abord choisir un trader qui a des résultats intéressants sur le  forex. Vous faites ensuite un échange de bons procédés. Vous allez augmenter le capital tout en délimitant les bénéfices et les pertes possibles à avoir. Vous bénéficierez donc un pourcentage de gains qui sera calculé en fonction de votre investissement. N’oubliez pas également la commission du trader. Oui  ! Nous sommes avant tout dans un monde d’investissement, et rien n’est gratuit.

On vous notifie aussi qu’il est possible d’utiliser les principes du trading social tout en gardant le contrôle de vos transactions. Il suffit de vous servir des signaux et des indicateurs.

Quelques conseils pour éviter les pièges dans le trading social

Le trading social s’apparente à une sorte de réseau social pour le trading et les investissements en général. Néanmoins, quand on est à ses débuts, il est important de prendre certaines précautions pour éviter certains pièges. Les voici :

  • analysez correctement les profils des traders : avant de décider de suivre un trader et ses stratégies, réalisez une étude profonde sur son passé en tant que trader, les différents trades qu’il a réalisés de même que ses retours sur investissement sur le long terme
  • faites attention aux « scammeurs » : les « scammeurs » ne sont rien d’autre que les escrocs du monde du trading. Ils fournissent de fausses informations afin de vous pousser à investir dans une action