Taux du livret A : le gouvernement décide de ne pas le changer

Compte d’épargne réglementé de droit français, le livret A est un placement très utilisé en France. Il est entièrement défiscalisé, et presque toutes les banques françaises le proposent depuis le 1er janvier 2009. Ce produit est différent d’un compte courant, car il génère des intérêts. D’ailleurs, la totalité des sommes qui y sont versées est garantie par le fonds de garantie bancaire.

Pour répondre aux besoins des épargnants, le gouvernement a gardé le taux du livret A à 0,75 % jusqu’en 2020. À noter que cette mesure a déjà été prise en 2016 afin de diminuer la volatilité du taux du placement. En septembre 2017, ce taux a, encore une fois, été maintenu afin d’équilibrer le coût du financement du logement social. Cette nouvelle loi permet donc aux épargnants de gagner 10 euros environ. Cela est surtout avantageux pour les livrets moyens bénéficiant à peu près de 4 000 euros. Par contre, cette initiative semble moins favorable pour les « gros investisseurs », même si le livret A commence à s’améliorer.

La méthode de calcul des intérêts du livret A pour l’année 2018 non modifiée

Pour l’année 2018, la méthode pour calculer les intérêts concernant le taux du livret A ne change pas. En effet, il sera payé par quinzaine et suivi d’une capitalisation qu’on versera tous les 31 décembre. Les épargnants doivent ainsi respecter le plafond de dépôts, ne dépassant pas les 22 950 euros préalablement mis en place.

Il est tout de même important de signaler que le solde du compte du livret A peut excéder ce montant. Cela se présente surtout lorsqu’il y a un versement d’intérêts. Outre cette information, il faut également savoir que le paiement des intérêts ne s’effectuera pas après chaque quinzaine.

Pour rappel, ci-dessous le mode de calcul des intérêts à propos du livret A :

Généralement, les intérêts de l’année qui précède l’année actuelle seront débités, en une fois, au début de l’année qui suit. Dans ces conditions, si le livret A atteint son plafond, les intérêts seront ajoutés et excèderont la limite du dépôt. Les épargnants qui ne retirent pas cet excès pourront donc générer leurs propres intérêts. Cela s’appelle « intérêts capitalisés ». En somme, il faut donc déposer ses fonds en fin de quinzaine et les retirer en début de quinzaine. C’est le meilleur moyen d’obtenir le maximum d’intérêts sur son livret A.

Bon à savoir sur les banques et le livret A

  • Chaque particulier ne peut disposer que d’un seul livret A. Avant d’ouvrir ce produit d’épargne, les banques font toujours une vérification si leurs clients n’en détiennent pas déjà un
  • Chaque banque a le droit de refuser une souscription à un livret A, sauf la Banque Postale. Celle-ci est dans l’obligation d’ouvrir ce produit d’épargne à toute personne

– Il n’est plus possible de transférer un livret A vers une autre banque. Cette mesure a été prise depuis le début de l’année 2012. Toutefois, si l’épargnant a besoin de faire cette opération, il doit fermer son livret A dans sa banque actuelle. Ensuite, il peut ouvrir un autre compte dans l’établissement de sa préférence.