Les bonnes pratiques pour faire face à un litige financier  

Suite à une négligence ou une maladresse dans la tenue de vos comptes, vous êtes désormais en situation de contentieux bancaire, ce qui vous empêche déjà d'obtenir un crédit. Il va sans dire qu'une telle situation peut grandement handicaper vos opérations bancaires futures, mettant une barrière à la concrétisation de vos projets personnels et/ou professionnels. Bien entendu, vous pouvez vous en occuper vous-même dans certains cas, tandis que pour d'autres, il est préférable d'avoir recours au professionnalisme d'un spécialiste en la matière.

Litige financier : les réflexes que vous devez avoir

Les bonnes pratiques pour faire face à un litige financier  

Lorsqu'un litige financier montre le bout de son nez, vous pourrez tenter de régler le problème vous-mêmes en vous adressant directement à votre banquier. Vous pouvez vous y prendre de 3 manières différentes, selon vos dispositions :


  • Vous envoyez un courrier classique à votre agence
  • Vous prenez rendez-vous avec un représentant de l'établissement financier
  • Vous tentez de régler le problème en ligne via un formulaire ou encore un web chat

En cas d'absence de réponses ou de réponses insatisfaisantes, vous avez tout à fait le droit de faire une réclamation. Pour donner plus de valeur à cette dernière, vous pouvez détailler l'objet du litige et accompagner la réclamation de pièces justificatives.

Après maintes tentatives échouées de redresser la situation vous-même, la meilleure alternative qui vous reste est de susciter l'intervention d'un médiateur financier. Il s'agit d'un intervenant impartial qui a pour rôle de régler votre conflit à l'amiable. En tant que médiateur, il se doit de trouver une solution qui conviendra autant à vous, qu'à l'établissement financier avec lequel vous avez un différend. En bref, cet allié vous aidera à remettre de l'ordre autant dans vos opérations courantes que dans la gestion de votre compte.

Sachez que les litiges financiers ne se limitent pas forcément à l'échelle nationale, mais peuvent très bien s'étendre sur la scène internationale en fonction des services et l'audience ciblée de votre société. C'est le cas des différends nés des échanges nécessitant l'utilisation de lettres de crédit. Si votre entreprise rencontre un problème avec une institution financière étrangère, il est alors primordial de faire appel à un cabinet d’avocat.

Se faire assister par un médiateur financier : comment faire ?

Soucieux de votre situation bancaire actuelle, vous avez décidé d'appeler un intermédiaire professionnel pour vous sortir de ce pétrin dans les plus brefs délais. Seulement, vous ne savez pas comment y parvenir. Pas de panique, cette deuxième partie couvre justement ce sujet.

Qui est éligible à l’exécution de cette démarche ?

Les restrictions en termes d'assistance de médiation financière sont plutôt peu nombreuses. Cela dit, voici les acteurs qui peuvent surtout initier cette démarche précise en cas de litige financier :

  • Les personnes physiques
  • Les entreprises de petite taille
  • Les services financiers tels que les banques, les sociétés d'assurance, voire la poste

Rappel : l'intervention d'un avocat spécialisé en affaires financières n'est seulement envisageable qu'après un rejet ou une absence de réponse de l'institution financière vis-à-vis d'une réclamation.

De quoi avez-vous besoin pour susciter l’aide d’un médiateur financier ?

Dans un premier temps, vous devez adresser une demande à un médiateur pour les banques. Cette requête se doit d'être écrite et disposer d'une brève descriptive concernant l'objet du litige. À cette même demande, vous devez joindre les documents suivants :

  • Une pièce justificative se rapportant au litige financier
  • Un document supplémentaire relatant le sort réservé à la réclamation par l'établissement financier en question

Une fois que le dossier est constitué et bien complet, vous devez attendre l'avis du médiateur. À titre d'information, la réponse de ce dernier doit être donnée au plus tard dans les 2 mois qui suivent l'émission de la requête.